Comment verrouiller votre vélo en toute sécurité dans la rue et éviter les vols ?

Le vol de bicyclette est un délit très courant, juste après les agressions et les vols. Avec l’utilisation croissante des bicyclettes pour la mobilité urbaine, les statistiques sur les vols de bicyclettes augmentent, ce qui accroît encore la curiosité de comprendre comment fonctionne une assurance pour bicyclette. Il faut savoir qu’avec l’essor des vélos dans les villes, les gens investissent dans des vélos de plus en plus performants, qui peuvent coûter jusqu’au prix d’une voiture populaire… Et voilà : voler un vélo peut souvent être très facile ! Et pour ceux qui pensent que le fait d’attacher le vélo près de quelques piétons est une solution valable, je vous conseille de regarder la vidéo ci-dessous, qui montre à quel point il est facile de voler un vélo à New York. À Amsterdam, capitale mondiale du cyclisme et considérée comme la meilleure ville pour faire du vélo, entre 50 et 80 000 vols de vélos sont enregistrés chaque année. Une mesure importante à prendre avant même de quitter la maison est de noter toutes les données relatives à la bicyclette. En particulier pour les cyclistes qui n’ont pas de facture, il est essentiel de noter le numéro de série du cadre et les caractéristiques de toutes les pièces du vélo. Veillez à photographier et à cataloguer le vélo et ses pièces. En cas de vol, il est essentiel d’avoir toutes ces données à portée de main si vous devez faire une déclaration à la police, ce qui augmente les chances de récupérer votre vélo s’il est volé.

1. Utilisez des cadenas appropriés

Le plus recommandé est de toujours utiliser deux types de cadenas. Nous recommandons le cadenas U-Lock pour faire office de cadenas principal. Composé de deux parties séparables ou dont l’une des extrémités est fixée à la barre centrale, le U-Lock est un cadenas capable d’augmenter substantiellement la sécurité de votre vélo lorsqu’il est attaché. Techniquement, aucun cadenas n’est indestructible. Ce qui se passe en pratique et qui est le plus souhaitable, c’est que lorsque vous utilisez un de ces cadenas avec un cadenas plus résistant, votre vélo cesse d’avoir la préférence lorsque le bandit a d’autres options.

2. Choisissez l’endroit où vous allez attacher le vélo

Le choix du bon emplacement a un impact direct sur la possibilité que vous soyez la cible d’un vol de vélo.Le choix doit passer par quelques points principaux. Le premier est l’éclairage.

Évitez les ruelles, ou les parties de la chaussée mal éclairées

L’idéal est de garer votre vélo dans un parking équipé de racks à vélos, mais si vous devez vous garer dans un lieu public, verrouillez votre vélo dans un endroit qui attire beaucoup l’attention, tant des automobilistes que des piétons, et qui est un lieu fréquenté. Si vous verrouillez votre vélo pendant la journée et ne le récupérez que la nuit, essayez de trouver des lampadaires et mettez-le sous la zone qui sera éclairée. N’oubliez pas qu’il est plus facile pour un voleur de s’emparer d’un vélo s’il n’attire pas l’attention. Rappelez-vous qu’il est plus facile pour un voleur de dérober un vélo s’il n’est pas sous les feux de la rampe. Choisissez des rues et des trottoirs fréquentés. Il est essentiel que vous vous arrêtiez à un endroit fréquenté, alors n’oubliez pas qu’il vaut mieux marcher un ou deux pâtés de maisons en s’assurant que votre vélo est bien protégé que de s’arrêter exactement devant votre destination et d’espérer que personne n’aura envie de le prendre. L’autre point très important est de choisir la structure à laquelle vous attacherez votre vélo.

Structure où vous attacherez votre vélo

Le vol d’un vélo est beaucoup plus facile s’il est attaché à une clôture très fine, ou à un poteau de moins de 4 mètres de haut. Les porte-vélos sont idéaux, en particulier ceux qui permettent d’attacher le vélo à deux barres distinctes fixées au sol. Comme il n’est pas courant d’avoir accès à ce type de structure, recherchez des poteaux hauts et solides, ainsi que des rambardes bien fixées au sol et en métal épais.Veillez à ne pas commettre cette erreur lorsque vous arrimez votre vélo :

3. Faites attention aux pièces mobiles du vélo

Le vol de vélo est très courant, mais lorsque les voleurs ne peuvent pas s’emparer de l’ensemble du vélo, ils essaient d’en prendre une partie. Les pièces qui peuvent être enlevées relativement facilement, comme la selle ou les roues (dans le cas des attaches rapides), représentent une cible facile pour le vol. Si votre vélo comporte des pièces mobiles qui peuvent être enlevées en quelques secondes, vous devez prendre quelques précautions supplémentaires lorsque vous l’attachez dans la rue. Les roues doivent être fixées au cadre et au porte-bagages, comme je l’expliquerai mieux par la suite. La selle est plus difficile à attacher, mais peut facilement être emportée dans votre sac à dos, car il s’agit d’une pièce plus petite. Toute pièce qui nécessite un niveau de temps plus élevé et des outils appropriés ne devrait pas être la cible d’un vol si le vélo est sécurisé dans un endroit approprié. Faites également attention aux éventuels accessoires de valeur que vous avez sur votre vélo !

4. Sécurisez correctement le vélo

Pour sécuriser au mieux votre vélo, vous devez attacher à la fois le cadre et les deux roues. Pour ce faire, utilisez l’antivol en U pour fixer la roue arrière et le cadre au cadre fixe. À ce stade, il est essentiel de veiller à ce qu’il reste le moins d’espace possible entre le vélo et le point fixe. Plus il y a d’espace, plus il est facile d’utiliser des outils plus grands et de briser le cadenas. Pour fixer la roue avant, prenez le câble en acier et passez-le autour de l’intérieur de la roue, en passant également par le cadre, et en l’attachant au cadenas en U.

5. Rendez le vélo aussi inesthétique que possible

L’apparence du vélo est aussi importante pour vous que pour les voleurs. Si votre vélo est destiné à un usage quotidien et que vous le garez constamment sur le trottoir, cela vaut la peine de le rendre moins attrayant. Laissez le vélo sale. Plus la moto est sale, moins elle est attrayante et moins elle brille. Mais n’oubliez pas : ne laissez pas les articulations, les chaînes et les suspensions sales ou sèches. Cela nuirait au fonctionnement et à l’entretien du vélo.